Commentaires sur Ségolène ROYAL à DIJON

  • Bonsoir,

    Chère Ségolène,

    Merci pour le pourcentage que vous avez eu ce soir. Vous avez sauvez l’honneur de la gauche malgré toutes les foudres que vous allez prendre dès demain. Sachez que vous n’êtes pas seule, nous sommes là, avec vous. Si je peux me permettre, faite tout pour vous débarrasser de tous ceux qui nous ont fait perdre. Le pire ennemi de la gauche c’est la gauche.

    Sachez, Madame Royale, en ma qualité de journaliste et de producteur de la radio télévision algérienne je me suis battu, en toute discrétion (depuis 6 mois), pour votre combat. Je suis très fière d’avoir attirer sur votre nom de nombreux « Français d’origine algérienne » Vous avez été, durant cette campagne présidentielle, une grande dame de mérite voulant prendre en charge notre avenir.
    Je me Permets, par cet E-mail, de vous exprimer ma joie de vous avoir soutenu mais aussi de vous exprimer mon écœurement de l’attitude de vos amis « Judas » (Fabius, Jospin, Besson, Allègre et parfois de votre compagnon) Ils ont tout fait pour que nous perdions ce soir. Ma question est pourquoi ?

    Madame, par le comportement de certain de mes compatriotes, « comme ceux de certains au sein du PS », qui pensaient avoir, « par opportunisme», les biens séances du futur prince, je leur ferais, par ma notoriété médiatique, une guerre idéologique.

    Madame, ma démarche n’est nullement intéresser. Je ne cherche pas à obtenir les grâces de personne. Je me suis mis à votre service, sans que vous le sachez, pour défendre ce que j’aime en vous… Votre humanisme. Ce que le monde à besoin.

    Madame Royal, même si le parti socialiste doit exploser, accrochez-vous à votre humanisme… Continuez à penser à vous enfants…que nous sommes.

    La France a besoin qu’on la prenne dans ses bras… Il n’y a que vous qui puissiez le faire.

    Je reste à votre disposition.

    Sincèrement votre.

    Kader.



    PS. Ce cri du cœur sera diffusé dans multiples médias.

    Posté par kader, 07 mai 2007 à 01:38 | | Répondre
Nouveau commentaire